Programme du congrès

"Optimiser les ressources du transport public, un enjeu pour améliorer l'équilibre économique et maintenir la qualité du service public"

L’optimisation des ressources est au cœur de l’édition lyonnaise des Rencontres nationales du transport public. Cette thématique générale constitue le fil rouge de l'ensemble des débats du congrès, et en particulier des deux séances plénières.

Confrontés à la fragilité d’un modèle économique susceptible d’altérer l’offre, et à la nécessité de proposer un service de qualité, les autorités organisatrices et les opérateurs doivent aujourd’hui relever un défi complexe. La grande consultation nationale organisée tout au long de 2015 par le GART et l'UTP permettra de dégager des pistes pour l’avenir et proposer un service public moderne et pérenne, pistes présentées en avant-première lors des Rencontres.

 

L'accès à la salle des débats est réservé aux personnes munies d'un badge Congressiste.

 

 JOUR 1  -  Mercredi 30 septembre

     

Salle du congrès

 

Salles Confluences

     

10h00 - 11h00

A l'heure de la COP 21 : la mobilité durable, un levier de la transition énergétique

La mise en œuvre par les autorités organisatrices de transport de politiques de mobilité durable ambitieuses constitue un levier majeur pour améliorer l’impact des actions des collectivités territoriales sur l’environnement. Après l’adoption par le Parlement de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, et dans la perspective de l’organisation à Paris de la 21e Conférence des Nations Unies sur le Climat (COP21), comment les acteurs de la mobilité durable peuvent-ils continuer à s’engager dans des politiques toujours plus vertueuses d’un point de vue environnemental ?
Avec :
Elisabeth BORNE, présidente directrice générale de la RATP
Karima DELLI, députée européenne
Pascal JACQUESSON, directeur général de Keolis Lyon
Louis NÈGRE, président du GART, sénateur-maire de Cagnes-sur-Mer
Gaël PERDRIAU, président de Saint-Etienne Métropole, président du Conseil d’administration du CEREMA
Jean-Yves PETIT, vice-président délégué aux transports et à l'éco-mobilité de la Région Provence-Alpes-Côtes d'Azur

 

 

14h00 - 17h00

Observatoire du matériel autobus

(OMA), sur invitation.

     

11h30

Inauguration officielle des Rencontres, au coeur du salon

 

15h30 - 17h00

Assemblée générale du GART

Réservée aux adhérents du GART

     

14h00 - 15h30

Plénière 1 - Fraude, tarification, intermodalité et billettique : agir pour optimiser les ressources du transport public

Comment optimiser les ressources du transport public ? Pour relever cet enjeu déterminant pour l’avenir du transport public, le GART et l’UTP ont organisé à nouveau un Tour de France auprès de leurs adhérents. Le fruit de cette  grande consultation nationale est, pour la première fois, débattu en public. Expériences de terrain à l’appui, cette séance plénière n°1 présente les pistes de travail et les recommandations partagées par les élus et les opérateurs sur trois thèmes : la lutte contre la fraude, la tarification solidaire, l’intermodalité et la billettique.
Avec :
Laurence BROSETA, vice-présidente de l'UTP, directrice générale France de Transdev
Jean-Pierre FARANDOU, président de l'UTP, président de Keolis
Charles-Éric LEMAIGNEN, vice-président du GART, président de la Communauté d'agglomération Orléans Val de Loire
Roland RIES, 1er vice-président du GART, maire de Strasbourg
Patrick VAUTIER, directeur marketing de la RATP

   
     

16h00 - 17h00

Accès à la médiation pour les passagers : quels enjeux et conséquences pour les acteurs du transport public ?

La directive relative au Règlement Extrajudiciaire des Litiges de consommation devra être transposée en France au plus tard le 9 juillet 2015. Quel que soit le bien ou le service acheté, les consommateurs insatisfaits du traitement de leurs réclamations devront pouvoir accéder à un dispositif de médiation. Quels sont les enjeux de cette réforme ? Quelles nouvelles obligations incomberont aux acteurs du transport public ? Comment notre secteur s’est-t-il préparé à la généralisation de la médiation ?
Avec :
Corinne CASANOVA, vice-présidente du GART, vice-présidente de la Communauté d'agglomération du Lac du Bourget
Bruno GAZEAU, président de la FNAUT
Olivier POITRENAUD, directeur de Tisséo, AGIR
Jean-Pierre TEYSSIER, médiateur Tourisme Voyage

   
     

17h00 - 18h00

Coopération internationale : est-il possible d'accélérer la transition vers la mobilité soutenable dans les villes en développement ?

Organisé par CODATU
Entre 2000 et 2050, la croissance des émissions de gaz à effet de serre provenant du secteur des transports sera due à 90 % à la contribution des pays en développement. Les politiques d'urbanisme et de mobilité promouvant la multimodalité au profit des modes de transport collectif et des modes actifs peuvent permettre aux villes émergentes de se structurer sur un modèle urbain soutenable. Quelles sont les actions qui peuvent être menées pour encourager la mise en oeuvre de telles politiques ? Comment partager les savoir-faire associés à l'expérience française en matière de transport urbain ?
Avec :
Loubna BOUTALEB, directrice de la Société du tramway de Rabat-Salé (STRS)
Arnaud DAUPHIN, chef de projet Agence française de développement (AFD)
Etienne LHOMET, expert transport urbain impliqué sur l'assistance technique proposée à Kochi (Inde) en partenariat avec le SYTRAL
Hans VAN EIRBERGEN, ancien directeur du SMTC de Grenoble impliqué sur une coopération avec Sfax (Tunisie)

   
     

 JOUR 2  -  Jeudi 1er octobre

     

Salle des débats

 

Salles Confluences

     

10h00 - 11h00

Le transport public : bon pour l’environnement, bon pour la santé

Le transport public participe à  la réduction des émissions de gaz à effet de serre au bénéfice de l’ensemble des Français. Pourtant, ses impacts positifs sur la santé publique sont souvent peu connus, voire méconnus. Augmentation de l’activité physique,  réduction du stress, diminution de l’exposition aux polluants : pourquoi les citoyens et les voyageurs ont-ils  intérêt à se déplacer en transports publics et pour quels bénéfices pour la planète ?
Avec :
Frédéric BAVEREZ, administrateur de l'UTP, directeur exécutif Groupe-France de Keolis
Pierre BECQUART, directeur Innovation et développement durable de la RATP
Basile CHAIX, chercheur à l'INSERM
Bernard SOULAGE, président du GIE Objectif transport public, vice-président du GART, vice-président de la Région Rhône-Alpes

 

9h30 - 11h00

Moins d'insécurité, c'est plus d'attractivité !

Signature d’une convention avec la Direction générale de la police nationale, abaissement du délit de fraude d’habitude, moyens juridiques renforcés… : l’UTP a travaillé à la mise en œuvre de nouveaux outils pour améliorer encore l’efficience des actions de sûreté. Comment fonctionnent-ils ? Quels progrès en attendre pour lutter plus efficacement contre l’insécurité, enjeu majeur pris à bras-le-corps par les opérateurs, avec leurs autorités organisatrices, depuis plus de vingt ans.
Avec :
Patrick AUJOGUE, directeur Sûreté de Keolis Lyon
Gilles BILLAUX, responsable Santé sécurité TCAR Transdev
Julien DUFOUR, chef de l'Unité de coordination de la sécurité dans les transports en commun
Isabelle GALLY, cheffe du département de la sûreté dans les transports, Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie.
Etienne SESMAT, directeur Sûreté RTM, AGIR
     

11h30 - 12h30

Fraude dans les transports publics : les mentalités doivent évoluer, la législation aussi !

Chaque année, la fraude dans les transports en commun coûte près de 500 millions d’euros. En cette période de contrainte budgétaire très forte, l’accentuation de la lutte contre la fraude permettrait d’améliorer les budgets de fonctionnement et de maintenir l’investissement nécessaire au financement des réseaux. Comment améliorer les dispositifs pour enrayer cette incivilité ? Quelles sont les expériences qui marchent ? A quelles évolutions peut-on s’attendre sur le plan législatif ? Comment faire évoluer les mentalités ?
Avec :
Robert ASSANTE, vice-président du GART, vice-président de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole
Guy CROST, élu référent "Sécurité, sureté, lutte contre la fraude" du GART, vice-président en charge des transports et des mobilités de la Communauté de communes du Sénonais
Pierre SERNE, vice-président du GART, vice-président de la Région Ile-de-France
Stéphane VOLANT, secrétaire général de SNCF
Michèle VULLIEN, vice-présidente de la Métropole de Lyon, maire de Dardilly

 

10h00 - 17h00

Rencontres nationales de l'autopartage

Organisées par le réseau Citiz, les 3èmes Rencontres Nationales de l’Autopartage réuniront élus, techniciens et experts des nouvelles mobilités pour débattre autour du thème : Voiture partagée et transport public : Je t’aime moi non plus ?
Infos et inscriptions sur www.rencontres-autopartage.fr

     

14h30 - 16h00

Plénière 2 - Rationalisation, standardisation, place du transport public : agir pour optimiser les ressources du transport public

Comment optimiser les ressources du transport public ? Pour relever cet enjeu déterminant pour l’avenir du transport public, le GART et l’UTP ont organisé à nouveau un Tour de France auprès de leurs adhérents. Le fruit de cette  grande consultation nationale est, pour la première fois, débattu en public. Expériences de terrain à l’appui, cette séance plénière n°2 présente les pistes de travail et les recommandations partagées par les élus et les opérateurs sur trois thèmes : l’optimisation des réseaux, la place des transports publics dans les villes de tailles intermédiaires et la standardisation des matériels roulants et embarqués.
Avec :
Bertrand AFFILÉ, adminstrateur du GART, vice-président de Nantes Métropole
Nathalie COURANT, administratrice de l'UTP, directrice générale de CarPostal France
Marc DELAYER, vice-président de l'UTP, directeur général de TPC (Cholet), AGIR, Centrale d'Achat du Transport Public
Anne GÉRARD, vice-présidente du GART, vice-présidente du Grand Poitiers
Yann LERICHE, directeur de la Performance de Transdev
Louis NÈGRE, président du GART, sénateur-maire de Cagnes-sur-Mer
Cette séance plénière s'achèvera par l'allocution de M. Manuel Valls, Premier ministre.

 

11h30 - 13h00

ZeEUS : pour déployer les bus électriques standards en Europe

En comparant le déploiement expérimental de bus électriques standards dans dix villes européennes et dans 65 autres agglomérations de l’Union, le projet ZeEUS doit fournir des lignes directrices et outils d’aide à la décision pour l’essor de ces véhicules. Ce projet est porté par l’UITP, et l’UTP y est engagée au titre d’Observatoire pour la France. La France y sera présente avec une démonstration grandeur nature à Paris et deux villes candidates « sites observés ZeEUS ». En quoi consiste ce projet ? Quels résultats en sont attendus ?
Avec :
Catherine BARDY, directrice de l’exploitation du STIF
Jean-Louis BERTHOU, responsable Secteur transport Collectif Urbain de EDF
Pauline BRUGE, chargée de projets européens de l’UITP
Philippe GRAND, président du Pôle de compétitivité LUTB et président du “E-Bus standardization Steering Group” de l’UITP
Alain PITTAVINO, directeur Métiers France de Transdev
     

 JOUR 3  -  Vendredi 2 octobre

     

Salle des débats

 

 

     

9h30 - 11h00     

A l'heure de la COP 21, quels financements pérennes pour une mobilité durable ?

Augmentation de la TVA, suppression de l’écotaxe, baisse des dotations aux collectivités locales : ces  signaux défavorables pénalisent le développement, voire le maintien, des services de transport public. Ils ne favorisent pas le report modal, levier pourtant dispensable pour relever les enjeux du changement climatique. Comment assurer un financement pérenne de la mobilité durable du quotidien et, ainsi, encourager les Français à choisir un mode de  déplacement vertueux ?
Avec :
Corinne CASANOVA, vice-présidente du GART, vice-présidente de la Communauté d'agglomération du Lac du Bourget
Philippe DURON, président de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France
Jean-Pierre FARANDOU, président de l'UTP, président de Keolis
Marc IVALDI, chercheur à l'Institut d'Economie Industrielle (IDEI), membre de l'Ecole d'économie de Toulouse (TSE)
Pierre MATHIEU, vice-président du GART, vice-président de la Région Champagne-Ardenne
Jacques RAPOPORT, président de SNCF Réseau

   
     

11h30 - 13h00

L'autocar : un nouveau challenge pour le ferroviaire ?

Compléter l’offre de transport et faciliter la mobilité : l’ouverture du marché de l’autocar est un enjeu majeur pour les opérateurs de transport comme pour les autorités organisatrices. En offrant de nouvelles connexions intermodales, l’essor de l’autocar peut-il être une opportunité pour le développement de la mobilité ou ne constitue-t-il pas une menace pour la filière ferroviaire, et notamment, pour les TET dont l’équilibre économique est fragile et dont le service pourrait être réduit ?
Avec :
Jean-Marc JANAILLAC, président de Transdev
Rachel PICARD, directrice de SNCF Voyages
Michel SEYT*, président de la FNTV
Anne YVRANDE-BILLON, vice-présidente de l'ARAF
Madame la vice-présidente déléguée aux transports, déplacements et infrastructures et à l'administration générale de la Région Rhône-Alpes

   
     
     

 VISITES TECHNIQUES

accessibles sur invitation et sur inscription uniquement, plus d'infos

Mardi 29 septembre

 

12h00 - 18h00

Visite du site de production Iveco Bus à Annonay

Jeudi 1er octobre

 

8h30 - 11h00

Visites du réseau TCL

  - Les dernières extensions du réseau TCL
  - Le métro ligne C à crémaillère
  - Les funiculaires de Saint Just et Fourvière
  - Les ateliers de maintenance du métro automatique MAGGALY (métro automatique à gros gabarit de l'agglomération lyonnaise)

Vendredi 2 octobre

 

14h00 - 15h45

 

14h30 - 15h30

Rhônexpress, la liaison ferroviaire reliant l'agglomération lyonnaise à l'aéroport Saint Exupéry.

 

Visite du quartier Confluence, CityTech Tour

 

* sous réserve de confirmation

 

Suivez les Rencontres sur