POUR UNE RÉVOLUTION DES COMPORTEMENTS

« Territoires, innovation et concurrence : les clés d’une mobilité durable au service des voyageurs ».
Cette 26e édition des Rencontres s’intéresse à l’avenir du quotidien des citoyens.

JLR.JPG

Je suis très attaché à la notion de territoire, et plus particulièrement au bassin de vie, pour le quotidien des Français. Bien gérer les déplacements à l’échelle du bassin de vie et des territoires entre eux, c’est être au plus près des besoins et des attentes. C’est gagner en attractivité pour convaincre les automobilistes « dépendants » qu’il existe souvent d’autres moyens de mobilité. Le changement de comportement est aussi facilité par l’innovation. La digitalisation notamment, facteur-clé de praticité et de modernité, se développe chaque jour un peu plus dans nos transports pour mieux répondre aux nouveaux usages de mobilité.

La concurrence, organisée et encadrée, constitue un puissant moteur pour offrir aux voyageurs le meilleur service.
C’est en agissant sur tous ces leviers qu’élus, exploitants mais aussi industriels, start up… pourront répondre aux enjeux de la mobilité durable.

Les défis auxquels nous devons faire face sont autant sociologiques que technologiques. Ils sont aussi environnementaux car comment vivre dans une agglomération irrespirable, sur une planète en péril ? Il est urgent d’imaginer de nouveaux paradigmes.
À nous, acteurs de la filière, de trouver les meilleures réponses pour favoriser une véritable révolution des comportements.

Sept mois après les Etats généraux de la mobilité, nous ferons également le point à Marseille sur les six priorités retenues lors de cette consultation nationale.
Avec nos partenaires institutionnels, la Ville de Marseille, la nouvelle Métropole Aix-Marseille Provence et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, nous nous réjouissons d’avance de vous faire découvrir les réseaux et les grands projets locaux.

Cette année, à Marseille, nous serons heureux de vous accueillir très nombreux pour le congrès GART-UTP et le salon national de la filière du transport public.

Jean-Luc Rigaut, Président du GIE Objectif transport public